Quand un VMS met tout le monde sur un pied d’égalité en 6 mois

Quand un VMS met tout le monde sur un pied d’égalité en 6 mois
Découvrez en image notre évènement organisé avec l’ABCAL autour de l’optimisation de la gestion des consultants grâce à la digitalisation

L’optimisation de la gestion des talents externes via la digitalisation est-elle fiction ou réalité ? La réponse fournie par David Muyldermans, CEO de proUnity, est claire : « Ne pas digitaliser serait synonyme de travail en mode ‘old school’ ». Le témoignage de Sudpresse confirme la tendance en nous expliquant comment la digitalisation a permis de rationaliser la gestion de près de 500 freelances en moins de 6 mois.

3,5 millions de coûts annuels

Jusqu’il y a peu, le groupe Sudpresse n’avait pas de bon aperçu sur la situation (ni les coûts) que représentent réellement les près de 500 indépendants actifs au sein de son organisation. « La digitalisation de nos processus a permis au groupe de rationaliser leur gestion et de réaliser de sérieuses économies », explique Pierre Leerschool, CEO de Sudpresse et l’invité spécial de l’événement organisé par proUnity le 18 février 2020, en collaboration avec l’Abcal. « 3,5 millions de coûts annuels méritaient bien toute l’attention du conseil d’administration ».

Digitaliser en (moins de) 6 mois

Pierre Leerschool va droit au but dans son discours devant l’assemblée de responsables RH et Achats : « Notre organisation ne s’est auparavant jamais vraiment préoccupée de relever ce défi. Pour nous, l’objectif était donc d’obtenir une solution très pragmatique, et non une usine à gaz. Nous devions palier à l’augmentation des ‘cas particuliers’ et tracer une ligne directrice sans compromis. En six mois, la digitalisation de notre approche nous a permis de mettre tout le monde sur un pied d’égalité ». Quant à Tania Vivane, Partner chez proUnity, elle a fait le compte : « Il existe plus de deux cents solutions de gestion des ressources externes sur le marché. La clé est l’interfaçage possible entre toutes ces plateformes vers notre plateforme VMS, qui permet un reporting efficace ».

Réduire les coûts

Tania Vivane résume le défi des gestionnaires de talents comme étant un cycle continu dont le point de départ (et d’arrivée) est l’objectif de réductions des coûts. « Ensuite viennent le besoin d’une visibilité globale sur la situation, le besoin de conformité juridique tout en assurant une efficacité opérationnelle, et un recrutement sans faille. N’oublions pas que les ressources externes représentent une charge importante. Selon une étude de Hackett Group, 70 % des organisations dépensent jusqu’à 50 millions d’euros par an dans le recrutement de talents externes. »

85 % des effectifs

Selon Pierre Leerschool, les RH se seraient trop longtemps concentrées exclusivement sur les salariés : « Je constate que de plus en plus de collaborateurs adoptent le statut d’indépendant. Cela représente 85 % de nos effectifs gérés via la nouvelle plateforme VMS de proUnity. Pour nous, il est donc primordial d’offrir de la transparence et de travailler avec un tableau de bord en temps réel. Sans parler de la nécessité d’être à la pointe au niveau juridique et d’assurer de la rigueur dans le paiement des prestations. Un collaborateur, salarié ou indépendant, a le droit d’être rémunéré à temps », souligne le CEO.

Change management

 « Nous avons dû convaincre les organisations syndicales et les collaborateurs du bien fondé de notre démarche. Nous avons très vite trouvé un consensus, grâce aux avantages qu’apporte la plateforme VMS à toutes les parties concernées », explique Pierre Leerschool. « Plusieurs solutions peuvent être prises en considération par les gestionnaires en quête d’optimisation. La première est le brokerage en tant que partenaire opérationnel pour une partie du processus d’embauche de ressources externes. Quant au MSP (Managed Service Provider), il peut être identifié comme étant un partenaire stratégique prenant en charge l’organisation globale du processus. Enfin, le VMS (Vendor Management System) est l’outil de support qui fluidifie les différentes étapes du processus et les rend 100 % digitale. Et c’est exactement là que proUnity intervient », complète Tania Vivane.

Vous souhaitez en savoir plus? Contactez -nous!
Info@pro-unity.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *